Les Vendanges du millésime 2015

Comme je l’expliquais lors des précédents articles, nous avons été gâté jusqu’au bout par la météo!

Ainsi, cette année 2015 entrera à coup sur dans la légende des grands millésimes Bordelais à l’instar des 1990, 2005 ou plus récemment 2009 et 2010.

  • En rouge

Un printemps précoce et doux,
Un été chaud et sec,
Et un mois de septembre ensoleillé avec des matinées fraiches et des après-midi chauds ont permis d’obtenir une parfaite maturité phénolique, avec des degrés élevés et un parfait état sanitaire.

Belle matinée de septembre sur les vignes
Grappe de merlot juste avant la récolte

Ce temps clément nous a permis de choisir au plus juste la date de récolte et d’avoir de ce fait, une homogénéité tout à fait exceptionnelle.

Ainsi les vendanges ont débuté dès fin septembre ce qui est précoce sur notre vignoble.

En effet nous avons conservé jusqu’au bout l’avance acquise au début du cycle végétatif (Cf Article de juillet 2015).
Cette avance nous a permis de ramasser chaque parcelle ou partie de parcelle au moment le plus opportun.

Les vendanges se sont poursuivies jusqu’à la moitié du mois d’octobre avec les Cabernets Francs et les Cabernets Sauvignons qui se révèlent être eux aussi d’une qualité sans précédent!

  • En blanc

Pour la première année, nous avons vendangé l’intégralité de notre parcelle de Sémillon Blanc.

Compte tenu de l’âge des vignes  et de nos contraintes techniques, nous avons décidé d’en faire un liquoreux.

Pour ce faire nous avons été grandement aidé par un été relativement chaud et surtout une arrière saison aux matinées fraiches et brumeuses suivi de journées chaudes et ensoleillées.

Cette climatologie est propice à la prolifération d’un champignon microscopique et indispensable à l’élaboration d’un grand vin liquoreux : le Botritis Cinerea responsable de la pourriture noble.

Conjugué à un été chaud et sec favorable au passerillage (dessèchement des baies) sur souche, cela nous a permis d’obtenir une concentration exceptionnelle.

Grappe de Sémillon atteinte de pourriture Noble

Les vendanges ont été entièrement effectué à la main par les équipes du Château Bel-Air et celle de Roland Coiffe & Associés, en tout cela représente une quinzaine de vendangeurs!

Les équipes de vendangeurs

Les porteurs
Les coupeurs

 

Nous avons fait plusieurs passages afin de laisser le temps au Botrytis de dessécher et de concentrer les baies de Sémillon avant de les ramasser.

Ensuite, nous avons acheminé la vendange au chai puis nous l’avons pressée afin de recueillir le précieux nectar.

 

La “crème de tête”

 

Pressurage de la vendange à l’aide d’un pressoir vertical


Sur le demi hectare de Sémillon, nous avons obtenu 4,5 hl de vin blanc liquoreux.

Cela représente un rendement à l’hectare inférieur à 10 hl/ha, ce qui est sans doute le prix de la qualité! (10hl/ha est en rendement inférieur à un grand nombre de propriétés de Sauternes).

Le vin est ensuite entonné en barriques neuves pour y être vinifié et élevé selon la méthode traditionnelle.

  • La Gerbaude (fête des vendanges)

A la suite de ces vendanges et afin de récompenser les efforts consentis par chacun d’entre nous, nous nous sommes retrouvés dans la nouvelle salle de réception autour d’un bon repas et des vins de la propriété.

Dégustation des millésimes 2012, 2013 et 2014

C’est l’occasion de faire le point sur les bons résultats de la société Roland Coiffe & Associés et de fêter ce beau millésime 2015!

De gauche à droite : Noé, Damien, Golwinne, Valérie, Dominique, Marianne et Thierry

De gauche à droite : Vanessa, Patricia, Marie-Laure, Enrica, Nicolas, Olga et Gilles

 

L’équipe au complet!